TOURISME : « Mon Retour vers le Futuroscope » !

Dans le fleuron touristique de la Vienne, c’est avec une joie immense que j’ai poursuivi mon voyage de presse au Futuroscope.

Il y a un lien à la fois personnel et symbolique qui me relie au Futuroscope.

Tout d’abord, le Futuroscope a été créé en 1987, soit l’année de ma naissance. Premier symbole !

Je m’y suis rendue pour la première fois il y a une vingtaine d’années, dans le cadre d’un voyage scolaire, j’étais en classe de CP.

Ce premier trip vers ce qui était pour moi l’inconnu, a marqué mon enfance et le début de ma scolarité. J’ai spécialement gardé en mémoire cette expérience grandiose qui m’a éveillée au monde de l’imaginaire. Mes yeux de petite fille qui connaissaient si peu de choses du monde, scintillaient à la vue de cet univers singulièrement futuriste à l’architecture étonnamment atypique.

Je me laissais embarquer dans chaque attraction avec un vif enthousiasme et absorber chaque information, aussi pédagogique soit-elle, avec beaucoup de stupéfaction.

J’apprenais alors à voir le monde et l’espace qui m’entouraient d’un œil visionnaire.

Vingt ans plus tard, c’est avec beaucoup de nostalgie que je retourne dans ce pays du futur.

Le Futuroscope impressionne encore et toujours la jeune femme que je suis devenue.

Dans la contemplation de ce paysage aux formes graphiques, je convoquais des souvenirs lointains qui m’ont redonnée le goût de la découverte.

Ainsi, j’ai pu redécouvrir ce prestigieux parc d’attraction le temps d’une journée. Le Futuroscope compte aujourd’hui 25 attractions et il est évident qu’on ne peut tout faire en une journée, mais cela suffit déjà à nous mettre des étoiles plein les yeux.

 Les Lapins Crétins

Parmi ces attractions, j’ai embarqué à bord d’une machine à voyager dans le temps, revisitée par « Les Lapins Crétins ». Munie de lunettes 3D, j’ai traversé différentes époques (Préhistoire, Grèce Antique, Indiens d’Amérique…) dans une mise en scène fabuleusement ludique et une conceptualisation en partenariat avec Ubisoft, qui a été certifiée « meilleure attraction au monde » en 2014. Le démarrage de la machine se fait dans un décor de toilettes publiques.

L’Age De Glace

Changement de température avec « L’Age De Glace », où l’on nous accueille avec des peaux de bête, dans un décor givré pour vivre une aventure immersive en 4D. C’est une expérience plus vraie que nature grâce à des effets sensoriels déployés par un dispositif technologique absolument bluffant ! On a ainsi le droit à des chutes de neige, du vent et au « leg ticklers » qui est un jet d’air qui nous chatouille les jambes.

 Danse avec les robots 

Ma peur du vide m’a quelque peu fait hésiter à de me lancer dans une danse vertigineuse et aérienne. Au final, je n’ai pas regretté. J’en ai même redemandé ! Cette attraction consiste à s’installer confortablement sur des sièges, qui sont propulsés dans les airs au rythme de la musique, dont la playlist a été minutieusement choisie par le célèbre Dj Martin Solveig. J’ai même eu le droit à Beyoncé, c’était le pied !

Le monde de l’invisible

Le monde de l’invisible n’est pas vraiment une attraction, c’est plutôt une expérience visuellement très attractive. Projeté sur un immense écran, on y découvre un documentaire instructif et captivant sur un monde encore inconnu à nos yeux : celui de l’invisible. C’est d’un œil microscopique que l’on explore la nature, les éléments et les objets de notre planète et de notre quotidien. Au ralenti comme en accéléré, l’infiniment petit est décrypté avec une telle précision, que cela réussi même à nous faire dresser les poils et à susciter en nous une certaine émotion.

Arthur, l’Aventure 4D

Cette attraction m’a laissé le souvenir d’une aventure fort trépidante, durant laquelle je me suis glissée dans la peau d’un Minimoy. Installée sur un siège simulateur de mouvements, j’ai eu l’impression de me fondre dans l’histoire du film d’animation imaginée par Luc Besson, projeté sur un écran géant hémisphérique. Les effets spéciaux et les outils technologiques inédits de cette attraction procurent des sensations follement réelles et virevoltantes.

 Nouveauté : L’Extraordinaire Voyage 

Je n’ai malheureusement pas encore eu l’occasion de tester cette toute nouvelle attraction, car elle est toute récente. Lancée en décembre dernier, « L’Extraordinaire Voyage » est une incroyable machine volante qui nous transforme en homme-oiseaux et nous donne la sensation de voler et visiter différentes contrées. Le dispositif technologique est très impressionnant. J’ai hâte d’y retourner pour tester cette nouvelle machine qui me fait déjà rêver !

 Restauration

Vivre autant d’aventures palpitantes donnent forcément une faim de loup. Et au Futuroscope, la restauration n’est pas en reste ! On peut retrouver dans nos assiettes une excellente cuisine très diversifiée, dans des restaurants à thèmes aux devantures animées.

C’est dans un décor méditerranéen que nous avons choisi de dîner. le restaurant « Saveurs du Soleil » propose des spécialités ensoleillées (Carpaccios, planchas de viande ou de poisson, pâtes fraîches ou pizzas…).

Je tiens aussi à préciser que mon cocktail aux fraises Tagada était incroyable. Voilà !

 Le SkyBar

La prochaine fois que je reviendrai au Futuroscope, je me suis fait la promesse de prendre un verre à l’aérobar ! Ça a l’air absolument génial de siroter sa boisson dans les airs, avec cette vue imprenable, qui s’accompagne d’un sublime coucher de soleil.

 La Forge Aux Etoiles

A la nuit tombée, place à la magie du spectacle ! C’est une AquaFéerie mise en scène par le Cirque du soleil, racontant l’histoire d’une rencontre magique entre une jeune fille réelle et un géant virtuel qui a les pieds sur terre et la tête dans les étoiles. Une scénographie riche en effets pyrotechniques et aquatiques avec des projections sur écrans d’eau géants, des jeux de lumière et de lasers inédits. C’est à ne pas rater !

 Hébergement

Nous avons passé la nuit à l’Inter-Hôtel Altéora, qui se trouve proche du parc d’attraction, à Chasseneuil-du-Poitou plus précisément. Cet hôtel 3 étoiles nous accueille dans une ambiance zen et propose tous les services dont on a besoin, comme la restauration par exemple. L’apparence des couloirs qui mènent aux chambres est chic et les chambres sont tout confort. La mienne me donnait une jolie vue sur cette piscine très tentante !

Renseignements

https://www.futuroscope.com

http://www.hotel-alteora.com/

Office du Tourisme de la Vienne

http://www.tourisme-vienne.com/

*Photos prises avec le Pentax K3 II

 

Leave a comment

Your email address will not be published.


*